CARREFOUR BRUYÈRE
Une oasis dans la ville où il fait bon vivre!
search_left
Attention
Tous les programmes  suivants ne sont pas en ordre selon les dates de leur début. Ils ont tous été actifs durant les années 2003 à juin 2006, à un moment ou l'autre, peu importe la date de leur apparition. Vous retrouverez plusieurs d'entre eux dans la page des activités 2006-2010, de même que dans la page à venir des activités 2011-2015. Donc, vous les reconnaîtrez dans le programme de 2011 car ils continuent à répondre à l'intérêt et aux besoins des gens.
Activités

2003-2006

Prise de Parole
Vign_chemin_en_foret-650



«Prise de Parole»
se veut un lieu ouvert où, à la suite d'un exposé sur un sujet, les participants et participantes peuvent entrer en dialogue franc et respectueux avec l'animateur. La parole leur est acquise et elle est accueillie. C'est une façon de vivre en Église, une Église où on participe et où on peut s'exprimer.



À peine quelques semaines après l'ouverture officielle Au Carrefour, le 16 mars 2003, un dimanche après-midi, la première Prise de Parole permet d'accueillir 26 laïcs, hommes et femmes et 7 Soeurs de la Charité d'Ottawa. Ils viennent échanger sur leurs expériences, leurs aspirations ou leurs appréhensions. Après une brève présentation sur le thème «Il n'est pas trop TARD», le Père Normand Provencher, omi, auteur du livre "Trop tard?" anime ce temps fort de réflexions, de partage et de prière.

Le dimanche, 23 mars, la deuxième rencontre avec le Père Provencher sur le même sujet réunit trente-quatre personnes.

Lors de la troisième rencontre où trente-deux personnes s'entassent dans le vivoir, le Père Provencher invite les gens à indiquer quels sont leurs intérêts. À la suite de ces rencontres, huit personnes désirent former un groupe dans le but de continuer le partage, la réflexion et la prière ensemble. Ce groupe sera donc accompagné par le Père Bernard Ménard, qui lors d'une rencontre avec S. Yolande Campbell et S. Bibiane Lavictoire le 17 mars 2003 , s'était intéressé à la formation d'un groupe ecclésial de base.

Début consolant! L'Esprit est présent et agit. À l'équipe d'être attentive aux souffles de nouveauté! 

À l'automne 2003, Madame Jacinte Drouin anime trois rencontres sur les thèmes suivants : "Les bases de la communication, les éléments d'une bonne écoute, et la communication adultes/enfants."Une dizaine de personnes profitent de ces rencontres pour partager et réfléchir ensemble.

Au début de l'année 2004, Madame Jacinte rejoint un peu plus de 25 personnes pour continuer la réflexion et le partage sur la communication.

De nouveau, à l'automne 2004, 19 personnes s'intéressent au thème animé par Madame Jacinte Drouin : "Écouter quand c'est facile comme quand c'est difficile." 

En janvier et février 2005, Madame Jacinte Drouin anime deux rencontres qui répondent fort bien aux questions et intérêts d'un jeune couple, de deux jeunes mamans, d'un grand-père et d'un couple de grands-parents. Vraiment pas facile d'«Éduquer nos petits aujourd'hui»!

Puis de nouveau, nous faisons appel au Père Normand Provencher. Une première rencontre le 30 janvier 2005 rassemble 51 personnes pour réfléchir sur un thème difficile aujourd'hui :
«Dire la foi dans les mots de notre temps». Une deuxième rencontre le 24 avril ouvre la porte aux échanges à partir du thème «Notre mission après Trop Tard». Le sujet intéresse grandement les 36 personnes inscrites.

Plusieurs participants et participantes à ces Prises de Parole manifestent ensuite leur désir de continuer à se rencontrer Au Carrefour. Ainsi, peu à peu grandissent des liens de communion et de nouveaux groupes surgissent pour répondre aux besoins et intérêts des participants et participantes. Une cellule d'Église prend vie.
Yoga et méditation
Vign_st-barts-yoga-meditation-cadre

Nous avons voulu offrir un espace et un temps aux femmes afin qu'elles puissent se reposer, s'intérioriser et être bien ensemble tout en développant leur corps. Alors Au Carrefour offre un programme de «Yoga et méditation».

Le premier groupe s'organise en septembre 2003. Sous la direction de Mme France Landriault, onze participantes se retrouvent pour un 75 minutes de réflexion et de quiétude, et ce, pour dix semaines consécutives.

Un deuxième groupe commence en janvier 2004, animé par Mme Dominique Lamarre.

En septembre 2004, un dernier groupe profite des rencontres de yoga et méditation.
Nous croyons qu'il y a d'autres lieux qui peuvent répondre à cet intérêt.

Au puits du coeur
Vign_le-puits-pierre


Prends la route de ton coeur!... Oui, voilà ce que le programme  «Au puits du coeur» propose. Pourquoi? Afin de découvrir les appels au Bonheur et de trouver sa Voie, sa Route, son Chemin dans la Vie. Les rencontres permettent de mieux se connaître, de grandir comme personne. Il guide aussi afin de découvrir sa place dans le monde, le rôle qu'on peut y jouer, la mission qu'on peut y vivre.

La démarche se fait en plusieurs étapes : 1. L'appel à la vie ... et les appels; 2. Qui suis-je?... dans le but de se connaître davantage; 3. Ce que signifie être disciples de Jésus dans le monde d'aujourd'hui... 4. Quel chemin choisir pour être un disciple heureux?... Tout au long de ce cheminement, on apprend à discerner, à faire des choix, à prendre des décisions.

Un premier groupe surgit à l'automne 2003 et l'hiver 2004. Quatre filles, toutes étudiantes universitaires se réunissent pour réfléchir et partager sur l'appel à la vie et les différents appels dans nos vies. Ces jeunes sont intéressées à vivre leur foi à la suite de Jésus. Puis, une des filles laisse le groupe, ayant pris une décision pour sa vie, tandis que les trois autres continuent leur recherche à l'automne 2004 et l'hiver 2005, à l'aide du livre "Bâtir sur le roc". Ces rencontres leur permettent de grandir dans la connaissance de soi..

Après deux ans de cheminement ensemble, les filles, tout en poursuivant leurs études universitaires, prennent d'autres directions dans la vie.


Partage de la Parole
Vign_visuel-1

Chaque vendredi soir, à partir de janvier 2005, quelques personnes se sont réunies Au Carrefour pour partager la Parole de Dieu du dimanche suivant. Ainsi, la Parole proclamée à l'Eucharistie prenait du sens et la compréhension s'avérait éclairante.

Ces partages ont semblé vraiment alimenter les membres de ce groupe. À l'automne 2005, nous les avons remplacés par les sessions Mess'AJE.

Unies-vers...
Vign_globe

Unies-vers est un projet missionnaire... Aller vers l'autre!... vers Haïti, Brésil, Zambie ou ailleurs...au Canada aussi!... auprès des enfants, des jeunes, des femmes!

Ce programme est offert aux jeunes femmes surtout dans le but d'atteindre les objectifs suivants: partager notre joie et notre foi; développer la solidarité; aider à construire la paix; universaliser notre amitié; mieux comprendre une autre culture; donner un petit coup de main.

En avril 2003, cinq filles se présentent à la première rencontre de ce projet «Unies-vers». Cindy, Marie-Ève, Pascale, Mélanie et Tanya sont intéressées à faire une expérience missionnaire au Brésil à l'été 2004. Une équipe les soutient, qui en leur enseignant le portugais, qui en leur donnant la formation nécessaire. Elles participent aux séminaires à l'Université St-Paul, connaissent la spiritualité de la Congrégation des Soeurs de la Charité d'Ottawa, leur charisme et leur mission. Ensemble, le groupe élabore les prélèvements de fonds nécessaires, et prévoit les aspects techniques, passeports, vaccins, visas... Au Brésil, elles seront accueillies par les Soeurs de la Congrégation. Des démarches ont été faites en vue d'un travail avec les jeunes de la rue, les enfants des familles des communautés de base, les femmes et quelques garderies ou orphelinats. C'est un beau rêve qui se réalisera bientôt. En effet au début de juillet 2004, après une célébration d'envoi missionnaire avec les familles, les filles prennent leur envol accompagnées d'une ancienne missionnaire au Brésil. Un mois, c'est très vitre passé! Nous leur souhaitons une expérience enrichissante. Une évaluation à leur retour nous a montré les faiblesses et les richesses de l'expérience. Un aspect devra être davantage travaillé : le sens de la mission. Pour les gens là-bas, ce sont des missionnaires qui arrivent et ils s'attendent à une Bonne Nouvelle.... qui malheureusement n'a pas toujours été présente!

Ce projet est aussi offert à des femmes plus âgées. En janvier 2004, après un temps de préparation, Mariette, une professeure à sa retraite, se rend chez nos Soeurs pour leur enseigner du français. Expérience qu'elle continuera deux ans plus tard avec un retour au Brésil.

En janvier 2005, trois autres jeunes expriment leur désir de faire une expérience missionnaire. Après avoir analysé les situations sociales d'Haïti, du Malawi et de la Zambie, la décision est prise de se rendre en Afrique. Une date de départ est prévue : le 3 mai prochain pour une période de trois mois. Chacune assume une part de la préparation: a) faire de la recherche sur l'histoire et la situation politique de ces pays; b)obtenir les informations sur la situation médicale et sanitaire de ces deux pays d'Afrique; c) puis considérer la situation sociale surtout en ce qui concerne les femmes et les enfants; d) prendre le temps de donner tout le sens missionnaire possible à cette expérience. Lors de l'envoi missionnaire au début de mai, les filles proclament la Parole de Dieu qui les portera, reçoivent une croix (cadeau de nos soeurs missionnaires de Thaïlande) et un anneau noir, symbole de solidarité avec les pauvres ( cadeau de nos Soeurs du Brésil). Et c'est le départ vers la Zambie et le Malawi. Elles travailleront surtout au Centre de santé et à l'unité de nutrition à Kalichero, car Julie et Renée sont des étudiantes en sciences infirmières tandis que Judith est une travailleuse sociale. À leur retour, fin de juillet, ce sont des filles rayonnantes qui reviennent, très heureuses de leur expérience. Les Soeurs qui les ont reçues au Malawi et en Zambie ne tarissent pas d'éloges et indiquent qu'elles sont prêtes à répéter l'expérience.

En 2005, une jeune montréalaise, Marie-Claude, étudiante à l’Université, demande la préparation pour se rendre au Brésil. Elle étudie le portugais déjà depuis quelques temps. Elle se rend donc chez les Soeurs de la Charité d’Ottawa, au Brésil et aura la chance de faire une excellente expérience auprès des enfants de la rue.

L'expérience d'aller et de s'ouvrir à une réalité semble porter des fruits. Nous verrons d'autres engagements dans l'avenir.

Quelques certitudes ont surgi au cours de ces expériences initiales : 1. les Soeurs du pays choisi ouvrent leurs portes pour accueillir les jeunes femmes et accompagnent le projet, laissant la liberté de participer à la vie communautaire; 2. le groupe doit nécessairement être en nombre limité; 3. la préparation s'échelonne sur une année à peu près; 4. la personne qui se prépare fait ses recherches sociales, politiques et économiques pour connaître le pays où elle ira; 5. la future missionnaire assume ses propres dépenses de voyage; 6. selon les possibilités, le projet doit être assez défini selon les besoins; 7. la préparation spirituelle et missionnaire est la responsabilité de l'équipe du Carrefour.

Rencontres ponctuelles

Au Carrefour veut offrir des services selon les besoins. En décembre 2005, l'équipe prépare une rencontre de préparation à la fête de Noël à partir de tous les symboles utilisés soit à l'église, dans les familles ou encore dans les endroits publics. La rencontre consiste aussi à prendre le temps de chanter les chants du temps des fêtes. C'est une rencontre des plus agréables que l'équipe animera par trois fois : Au Carrefour même avec les bénévoles qui ont travaillé à faire du bazar de novembre un véritable succès, puis à la paroisse de l'Orignal, à celle du Sacré-Coeur d’Ottawa et à celle de Notre-Dame-de-la-Nativité. La même dynamique et la même expérience a été aussi vécue au Centre de détention de Hull.

Au mois de mars 2005, l'équipe anime une journée de réflexion, de partage et de prière sur «la mort de Jésus et sa résurrection». Quatorze personnes semblent profiter pleinement de cette rencontre.

Et au mois de mai 2005, une quinzaine de personnes participent à une journée de formation initiale dur la Bible, «L'ABC de la Bible», journée animée par l'équipe Au Carrefour.

Carrefour Bruyère : Lieu d'accueil
Vign_feu,petillant

Non seulement, Au Carrefour offre des rencontres mais il offre aussi de l'espace. Vous cherchez un lieu de paix, de quiétude pour y passer quelques instants?... Pour réfléchir?... vous reposer... ou prier?... ou pour faire vos rencontres?

C'est ainsi que le Comité de Pastorale vocationnelle de la Congrégation des Soeurs de la Charité d'Ottawa ainsi que leur Comité Justice et Paix ont souvent recours Au Carrefour pour faire leur rencontre d'étude, de partage, de planification. Le Comité de Partage pour aider les divers organismes qui demandent un support financier fait son étude des demandes Au Carrefour.

Jusqu'en septembre 2006, Au Carrefour offrait aussi un lieu de quiétude où quelques personnes ont trouvé l'espace et le temps pour se reposer ou simplement reprendre leur souffle.

Femmes solidaires
Vign_meres-cadre
En septembre 2006, offre un nouveau programme aux femmes : Femmes solidaires. Ce groupe, très petit pour commencer, se rencontre durant l'après-midi, une fois par mois. Les animatrices utilisent le «Cercle de Parole» comme technique pour traiter de différents sujets qui intéressent les femmes.

Au début, nous pensions qu'il y avait un avenir à ce programme, mais à l'hiver 2006, nous avons pu constater qu'il y avait une difficulté pour les femmes : les rencontres durant l'après-midi. Pourtant, on aurait crû que des femmes seules à la maison auraient pu se joindre au groupe et partager leur solitude, leurs interrogations.

L'équipe a donc laissé de côté ce projet pour évaluer et offrir d'autres activités plus adaptées aux besoins des femmes.
Parcours bibliques
Vign_bible_bougie
Au Carrefour, la Parole de Dieu jouit d'une place de choix. En effet, ce lieu est propice à l'évangélisation, à l'éducation de la foi. Il rejoint la mission particulière des Soeurs de la Charité d'Ottawa d'annoncer la Bonne Nouvelle, de vivre la mission éducative. C'est alors que nous décidons d'offrir «Parcours bibliques» afin de faire découvrir davantage le projet évangélique par l'écoute de la Parole, la réflexion, le partage et la prière.

Donc en septembre 2003 débute une série de 14 rencontres animées par Sr Marcelle, un des membres du groupe Missio-SCO. Ce parcours d'évangile propose de faire entrer dans le mystère de Jésus au moyen d'une lecture intelligente et priante de l'Évangile de St-Luc. Le groupe en est à ses débuts; quoique peu nombreux, les participantes sont fidèles au rendez-vous. Une évaluation à la fin de l'année permet de planifier à nouveau pour septembre 2004. Le même programme est offert. À l'aide de vidéo cassette Iéshoua, un nouveau groupe de dix personnes entreprend sa démarche à la suite de Jésus. Puis le prophète Isaïe ouvrira la route vers la découverte d'une promesse faite au peuple juif.
Source vive
Vign_source_vive-cadre
«Source vive» se voulait un groupe de cheminement de foi et de partage pour jeunes adultes. Les animatrices désiraient faire découvrir dans la Parole à l'aide de la musique, de la danse, de la gestuelle, de la prière les forces qui animent notre vie et nos engagements.

En mai et juin 2003, une première rencontre est à l'essai. Quatre filles y participent et semblent intéressées à cette façon de faire. Il est donc décidé de poursuivre en septembre 2003 qui, en effet reprend avec un groupe de 6 personnes et continue durant le premier semestre de 2004.. Cependant, dès septembre 2004, il faut reconsidérer cette activité car les jeunes viennent de façon trop irrégulière. Les exigences de la préparation, le temps alloué à cette activité pour si peu d'effets font remettre en question ce programme.

Les quelques jeunes intéressées sont invitées à se joindre au groupe «Parcours bibliques», ce que quelques-unes font.

Alors, c'est un arrêt assez prolongé de ce programme.
Parole et Vie
Vign_groupe-1-cadre
«Parole et Vie» est le premier groupe qui s'est formé Au Carrefour. Les rencontres sur l'Église avec le thème «Il n'est pas trop Tard!» durant le Carême 2003 terminées, les participants sont invités à continuer les rencontres selon leur champ d'intérêt. Dès le 30 avril 2003, 8 personnes décide d'entreprendre une démarche ensemble afin de partager, réfléchir et prier ensemble, enfin former une petite cellule d'Église. Un animateur intéressé à la formation des groupes de base, Bernard Ménard, omi, accompagnera ce groupe qui portera comme nom «Parole et Vie».

Après quelques mois de rencontres, le groupe évalue son cheminement comme une grâce, comme un espace d'écoute, de réflexion, d'échange. Le livre «Et si l'amour était le plus fort» est accessible à tous les membres. Unanimement les membres demandent à continuer leurs rencontres en septembre et en fixent déjà les dates. L'année 2003-2004 se termine par une rencontre spéciale à la maison Deschâtelets où il y a partage eucharistique, agapes fraternelles, évaluation de l'année et planification pour le prochain semestre. C'est dans un climat fraternel que se vivent ces moments.

En septembre 2004, les activités du groupe reprennent au rythme d'une fois par mois. En décembre, le groupe fait la connaissance d'autres groupes de base qui existent dans Gatineau. Leurs relations s'élargissent et des liens se créent avec ces groupes animés du même rêve : vivre le Royaume ici et maintenant.

Le groupe devient de plus en plus stable et les membres apprennent à prendre leurs responsabilités. Que l'animateur soit présent ou non, le groupe a développé des habiletés pour l'animation que les membres assument à tour de rôle. Et de temps à autre, ce groupe rejoint les autres groupes de la région.

En septembre 2006, 15 personnes y prennent part. Il est à remarquer qu'un noyau solide de 8 à 10 personnes s'est formé dans ce groupe et autour se joignent parfois d'autres personnes intéressées. En septembre 2007, l'animateur est transféré dans une autre ville, mais le groupe continue ses activités et semble répondre aux désirs et besoins de chacun des membres.


Les Amis de Zundel (AMZ)
Vign_maurice_zundel
Denise, membre du groupe Missio-SCO se sent prête à s'engager davantage dans l'annonce de la Parole ou dans l'aide pour la croissance spirituelle.

Ayant fait la découverte de Maurice Zundel et de ses écrits, elle y trouve une telle richesse qu'elle désire en faire profiter d'autres personnes. Appuyée par l'équipe Au Carrefour, elle entreprend des démarches pour former un groupe qui s'intéressera à la spiritualité que présente Zundel dans ses livres et dans ses retraites prêchées.

À l'automne 2005, un groupe de 5-6 personnes prend vie. Lors de leur rencontre mensuelle, accompagné d'un prêtre qui connaît bien cet auteur, le groupe prend connaissance des textes que l'on retrouve dans le livre «L'Évangile intérieur», les médite, les partage et s'inspire de cette spiritualité au quotidien. Puis, le groupe entreprend un deuxième volume «Quel homme? Quel Dieu?».

Ces rencontres semblent répondre aux objectifs de ce groupe : approfondir la spiritualité de Maurice Zundel pour aider à re-découvrir leur foi sous un nouvel angle afin de redécouvrir l'homme et  Dieu.
Missio-SCO
Vign_equipemissio2003
Le texte «Inspiration» (Mission)  et «Genèse» (Rétrospective) nous donne l'origine de ce groupe appelé Missio-SCO. Depuis le 11 septembre 2001, ce groupe a maintenu ses rencontres mensuelles. Peu à peu, un processus s'est développé afin de bâtir la communauté et de vivre la mission chacune selon ses dons et ses possibilités. Surtout, ces rencontres deviennent un temps d'ouverture, de partage, d'amitié et de support dans le cheminement quotidien.

Chacune des Soeurs assume un rôle lors des rencontres qui comportent quatre moments : un bon repas ensemble où commence le partage des événements et du vécu, partage qui se continue de retour à la salle de rencontre. Puis le groupe prend le temps de prier ensemble, soit les Vêpres ou autres célébrations selon les circonstances. À chaque fois le groupe se donne une heure d'étude, et partage ses lectures afin de créer une vision commune et de se maintenir au courant des pensées théologiques ou ecclésiales actuelles.

Qui sont les Soeurs qui y prennent part? Actuellement, le groupe est formé de 8 anciennes missionnaires du Brésil, d'Haïti et de l'Afrique. C'est donc une façon pour elles de continuer la mission au Canada, car chacune selon ses talents, s'engage soit auprès des enfants en difficulté, soit auprès des pauvres, des jeunes ou des femmes, soit offre une formation Au Carrefour même par l'annonce de la Parole ou autres programmes.

Différents auteurs ont alimenté notre étude et nos partages. L'article de Gilles Routhier «L'initiation chrétienne au Québec ou la difficulté d'enfanter» publié dans l'Église canadienne, le chapitre 6 du livre «L'Église de demain dans l'oeuvre de Marcel Legault» de Pierre Goudreault, et «La mission dans un monde en fuite : les futurs citoyens du Royaume de Dieu» de Timothy Radcliffe, quelques chapitres du livre de «Espiritualidade e missâo» de Giorgie Paleari de même que quelques textes sur la vie consacrée, entre autres «L'échosystème nécessaire à la vie consacrée» de Daniel Cadrin ont alimenté nos partages et nos recherches durant une couple d'années.
Unies-vers... le Brésil
Vign_5filles-bresil-gisele-cadre

Première expérience
au Brésil:
Marie-Ève et Cindy
Gisèle, Pascale, Tanya et Mélanie

Brésil
Vign_bidonville-cadre

Un bidonville
dans la banlieue
de Guarulhos

Unies-vers... le Brésil
Vign_enfants-creche-marie-eve-cadre

Marie-Ève offre
une belle présence
 aux enfants
de l'orphelinat Ethel Quinn

Unies-vers... le Brésil
Vign_filles-5-bresil-cadre

La vie est sérieuse!
Tout de même,
nous avons beaucoup
de plaisir!

Brésil
Vign_cindy_marie-eve_pascale_mariette_cadre

Cindy, Marie-Ève,
Pascale et Mariette
en rencontre
de formation
à l'Université St-Paul
avant de partir vivre
leur expérience
au Brésil.

Heureuse expérience
Vign_numerisation0020

Marie-Claude a fait
une riche expérience
avec les enfants de la rue 
à Belo Horizonte, MG

Brésil
Vign_cours_niveau_1_2004-cadre

Nous,
on parle un peu
le français!

Brésil
Vign_cours_niveau_2_2004-cadre

Voilà le groupe
du niveau deux!
On parle mieux le français!

Brésil
Vign_cours_special_2004-cadre

Mariette
la professeure,
Creuza et Clarìcia,
 les étudiantes:
Oui, on parle bien le français!

Brésil
Vign_marli_ana-creuza-geovana-rita-jacqueline_2006-cadre

C'est la graduation!
Merci Mariette!

Brésil
Vign_-cadre

La tâche est terminée.
Grand merci Mariette
pour le temps donné
au groupe de Soeurs SCO
du Brésil.
Un peu plus de français
permet de communiquer
davantage avec toutes les Soeurs
de la Congrégation.

Afrique
Vign_3filles-depart-cadre

Judith, Julie, Renée :
grand départ
pour la Zambie
le Malawi

Afrique
Vign_judith-noire-bebe-cadre

Judith accueille
la maman
et son bébé

Afrique
Vign_judith-renee-femme-cadre

Judith et Renée 
rendent service
au Centre de Santé
de Kalichero, Zambie

Afrique
Vign_enfant-medecin-cadre

Petit,
entends-tu
ton coeur qui bat?

Afrique
Vign_enfants-julie-cadre

Julie fait vivre
une belle découverte
 aux enfants

Afrique
Vign_inf-agee-cadre

Renée et Julie
avec une dame âgée
et des enfants

Afrique
Vign_les_trois-avecenfants-cadre

Les enfants ont créé des liens avec ces trois jeunes femmes joyeuses et dynamiques

Lieu d'accueil
Vign_groupevocationnel

Le Comité vocationnel 
aime faire
ses rencontres et
ses célébrations
au Carrefour Bruyère

Autre groupe
Vign_souvenir-5-cadre

Ensemble,
on prend la route!...

Maison A. Wright
Vign_groupe_maw-24_sept-cadre

Le Carrefour accueille
tout un groupe
de bénévoles de
la Maison Alonzo Wright
pour une journée
de formation

Bazar
Vign_bazar-1-cadre

On ne vit pas d'amour
et d'eau fraîche!
Alors?
Un bon bazar
permet d'amasser
des fonds
pour subvenir aux besoins
du Carrefour

Bazar
Vign_bazar-2-cadre

Beau travail
des bénévoles
pour le succès
du bazar.
Félicitations et merci!

Paz par là...
Vign_julie_et_micheline-cadre

Julie et Micheline
donnent un
bon coup de main
lors de notre participation
à Paz par là
de la Pastorale Jeunsse
du diocèse d'Ottawa

Paz par là...
Vign_laura_et_yolande-cadre

Yolande et Laura
accueillent
les jeunes avec joie
lors de l'activité
Paz par là
du diocèse d'Ottawa

Paz par là...
Vign_laura_et_bibiane-cadre

C'est à ton tour...
C'est à mon tour!...
Chacune son tour
pour faire connaître
le Carrefour...
et inviter les gens
à participer...

© Carrefour Bruyère 2010
Créer un site avec WebSelf